AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mer 14 Mar - 11:44

L'objet attira évidemment la curiosité de l'elfe, mais encore une fois, il garda sa langue dans sa poche.
"C’est pas du mal du tout l’effet que la couleur donne… Je crois là que vous n’avez rien à m’enviez pour la transformation, c’est difficile vous reconnaître
- Je crois que dans l’absolu j’aurais préféré rester moi-même "
retorqua dans un grognement Cluss qui commençait à retrouver sa personnalité d'avant la rencontre du morpheur.

Parce que c'était pas tout, mais après que tous deux se seront réchappés, ils se sépareraient et ne se reverraient sans doute jamais. Et le jeune elfe retrouverait son habitude solitude et les dangers de sa mission, tandis que Nazariy... Tiens, je me demande ce qu'il fait maintenant que j'y pense, se demanda tout d'un coup Cluss. Ne voyant pas là sujet fâcheux, il osa donc poser la question :
"Avec ton don de morpheur, ça doit être facile de vivre convenablement non ?"

Aie, boulette !
En une seule phrase, Cluss avait réussit à prétendre que son compagnon était un personnage malsain, un voyou et qu'il profitait de son anormalité. C'était bien l'elfe tout craché ça ! Néanmoins, celui-ci n'essaya même pas de s'excuser, regardant son reflet d'un air peiné à l'aide d'un miroir que lui tendait Hadel : dans sa nature, dans son sang, les elfes étaient ainsi et blessaient les gens en général en le faisant exprès, non par plaisir puisque c'était leur moyen bien personnel de receuillir des informations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Jeu 15 Mar - 13:51

C’était sincère et direct, sans anachronisme avec la race de Cluss, mais cela désarçonnait toujours un peu le morpheur ce genre de question posé à bout portant.
Il se laissa quelques secondes avant de répondre en s’appuyant à la cheminé d’un air nonchalant – attitude correspondant plus au jeune noble qu’à lui-même à vrai dire - le regard levé vers le plafond :
- Et bien, étant donné que c’est difficile d’être accepté pour un emploi ou quoique que ce soit de ce genre pour quelqu’un de mon espèce pour qui tromper son monde est naturel, c’est vrai que je ne peux pas faire comme la majorité des gens et travailler ‘honnêtement’ puisqu’on me refuse souvent la confiance. Ce serait d’ailleurs très simple dans ma condition de devenir un formidable escroc ou voleur mais … – il baissa ses yeux vers ceux de son interlocuteur –j’arrive à obtenir de l’argent de façon à peu près honnêtement, ou tout du moins en portant le moins possible atteinte aux gens. C’est un objectif que je me fixe.
Tout de moins maintenant … ajouta t-il pour lui-même.
- Après mes activités se sont faites un peu par phases, selon mes envies et besoins … je ne peux pas vous répondre plus clairement dans la mesure où je n’ai pas une très très bonne mémoire et que je ne connais pas d’autres morpheurs auquel me comparer …
Son regard vers Hadel qui semblait elle aussi perdue dans ses pensées et qui, quand elle le surprit à l’observer, lui lança un regard mauvais qu’il n’arriva pas vraiment à analyser.
Qu’est-ce qu’elle lui reprochait exactement ? Toujours de s’être transformé en Rafren ou cela avait-il un rapport avec ses réponses actuelles ?
Pourtant il n’avait pas menti, c’était peut-être un peu évasif mais en aucun cas un mensonge … si bien sûr l’exclusion de beaucoup de choses ne comptait pas comme tel … Ah, c’était ça ! Elle lui en voulait encore pour hier soir parce qu’il avait refusé de lui raconter ce qu’il avait durant ces années en esquivant finement le sujet malgré les 3 reprises de la féline.
Histoire de ne pas laisser l’atmosphère s’ankyloser davantage, Nazariy se redressa d’un seul coup et lança :
- Bon, vous êtes prêt Cluss ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Ven 16 Mar - 0:35

Ce fut au tour de Cluss d'être surpris de la franchise de Nazariy. Les gens n'aimaient pas trop ce genre de questions et évitaient généralement de répondre, essayant de changer de sujet. Enfin, tant mieux pour l'elfe, il n'aurait pas besoin de se fatiguer à chercher la vérité. Même si, il en était sur, elle était pas entièrement révélée....
L'atmosphère devint vite très pesante, surtout vers Hadel et Nazariy. Cluss les regarda puis faisant mine de n'être pas là, continua à s'admirer dans le miroir. Son compagnon rompit enfin le silence en lui demandant s'il était prêt. Cluss haussa un sourcil, façon de dire "tu te fiches de moi, c'est ça ?" mais répondit néanmoins :
"A moins de me rajouter un corset pour me donner une forme plus féminine, je suis prêt."
Il eut soudain peur que sa réponse lui donna quelques nouvelles idées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumi
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Quelque part avec mon MP3 sur les oreilles en train d'écouter ♫ Maria Taylor - Hitched! ♪
Loisirs : Toshop ♥
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mar 20 Mar - 15:03

18ans… Kazumi eu du mal à croire Selma au début mais se rendit à l’évidence, après tout elle non plus ne mesurait pas 1m80.
- Moi j’ai 15ans, 16 au printemps prochain. Sinon qu’est ce qu’on fait maintenant ?
- Bah chez pas ^^’ ça te dirais qu’on se promène un peu ?
- ouais ça me vas =) j’ai rien à faire de ma journée de toute façon.
Sur ce les deux jeunes filles commencèrent à déambuler dans les rues qui commençaient à se remplir peu à peu. Environ un quart d’heure plus tard elle se retrouvèrent sur une petite place de quartier ou se déroulait un marcher, on entendait déjà crier les marchand qui annonçaient chacun des produits et des prix différents, le tout couvrant à peine les discussions des badauds qui allaient d’étales en étales. Kazumi s’arrêta devant un stand sur lequel était exposé de nombreux sac de toutes forme, de toute taille, et de toute couleur. Elle en examina un en cuire noir, il n’était pas trop volumineux mais semblé toute fois pouvoir contenir plus que ce qu’il n’y paraissait. Il avait une lanière qui semblait assez solide et une petite poche sur le devant.
- Combien vous en demandez ? Questionna-t-elle au marchand.
- 3 pièces d’or. Répondit ce dernier.
- 3 pièces d’or ? mais ça n’en vaut même pas une !
- 4 pièces d’or rétorqua le marchand qui ne semblait pas enclin à négocier.
Outré Kazumi lui tourna le dos et parti rejoindre Selma qui pendant ce temps là c’était faufilé quelque mettre plus long pour admirer un prestidigitateur faire apparaître des colombes de sa manche.
- Dit ça te dirais d’aller voire vers la rivière ? On pourra certainement respirer de l’air plus frais qu’ici. Demanda Kazumi qui en avait plus que mare de l’odeur de transpiration et de crotin qui flottait dans l’air.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestgirl.spaces.live.com/
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mer 21 Mar - 9:33

Selma regarda le stand de sacs puis sourit et se tourna vers Kazumi:

-Si tu veux, je peux te l'avoir ton sac
-T'as de l'argent ?
-Non mais on peux s'arranger sans

Selma s'avança vers l'étalage, puis, s'étant fait remarqué par le marchand peu discret dans sa surveillance, revint vers Kazumi.

-Tu voudrais pas aller lui parler pendant ce temps là ?

Quelques minutes plus tard, on retrouvait nos deux jeunes filles, l'une a dragué le vendeur et l'autre à vider le sac de tous les bouts de papiers qu'il contenait. Une fois l'opération terminée, elle mit rapidement le sac sous son haut, mais étant trop court, il dépassait, elle monta alors d'un niveau l'objet qui lui faisait une poitrine très imposante. Le manque de délicatesse de ses mouvement avait provoqué la chute d'une pile de sac a coté, elle se dépêchait donc de remettre en place gênée par son fardeau.
Le vendeur se retourna, alerté par un "MERDE".

-C'est bon j'ai pas besoin d'aide monsieur ! s'écria Selma d'une voix très aigu, voyant le marchant s'avancé.

Elle remit à l'arrache tous les sacs puis se releva et fit de grand signes a Kazumi, l'alertant qu'elle devait la rejoindre.
Le marchant pointa du doigt Selma, perplexe:

-Toi ! T'as pas une vrai poitrine, tu m'as volé un sac !
-QUOIIIIIIIII ??? J'ai rien volé, vous me brisez le coeur, je suis complexée moi

Elle avança vers sa camarade, avec une démarche hors du commun, elle la pris par le bras puis la tira vers la sortie lorsque le sac la trahie, s'échappant de son emplacement.

-AU VOOOOOOOOOOOOOOOOOL !! alerta le marchant.

Les 2 jeunes filles s'échappèrent du marché à toute vitesse, coursé par un gardien qui abandonna sa course avant même qu'il n'y ai eu 3 croisements, elles purent donc s'arrêter et souffler quelques minutes.

-Désolé j'ai .... pas eu ton ... ton sac ! Tout compte fait ... on va aller a ... a la rivière ! annonce Selma essoufflée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Ven 30 Mar - 11:16

Nazariy claqua sa langue contre son palais d’un air de négation.
- C’est très long à mettre un corset, de plus vous serez extrêmement gêné si jamais nous devenons courir en cas de situation problématique.
En plus Hadel nous pourrait sûrement se séparer d’un tel objet vu le prix que cela coûtait … mais il garda cette réflexion pour lui, sous peine d’encore se prendre un projectile.
- T’as l’air bien informé sur le sujet toi … fit amèrement la femme-chat.
- Oh non, c’est plutôt par un concours des circonstances que volontairement que j’ai eu ces informations
D’ailleurs quand son meilleur ami avait du revêtir cette tenue, il avait failli s’étouffer à force de rire …

Les adieux avaient été rapides et rigide. Logique dans un sens, la demoiselle n’avait sûrement pas voulu être vu avec Rafren et en plus, elle lui avait déjà donné les conseils qu’elle voulait, donc elle n’avait probablement pas souhaité répéter les mêmes choses une seconde fois, la présence de Cluss pouvant aussi avoir changé son attitude …
Bah, tant mieux, ça ajoutait de la crédibilité à son personnage.
Il fut sorti de ses pensées, lorsque, surpris par sa marche ralentie, l’elfe à ses côtés manqua de trébucher.
- Oh excusez-moi, j’ai avais oublié que … que vous étiez au bout de mon bras …
Dit comme ça, cela faisait un peu stupide mais, il n’avait pas trouvé de meilleure formulation.
- Oublié ? Tu ne sens pas le contact de ma main ?
Ce n’était pas pour stupide mais plutôt pour une chose très bizarre qu’il le prenait en posant cette question. Bah, mieux fallait toujours cette interprétation que l’autre …
Il sourit à la brune à ses côtés.
- Cela fait longtemps que le contact humain n’a pas plus de valeur pour moi que celui des vêtements sur la peau.
Dans un haussement de sourcils incrédule, son compagnon se recentra sur le chemin.
Lui semblait n’être pas à l’aise apparemment - remarqua Nazariy grâce aux rouges qui montaient aux joues quand il lui reprit la main, les 2 paumes liées uniquement par les derniers doigts de la main, comme l’était la coutume locale.
Après avoir souffler pour remettre en place la plume d’oie qui venait lui balayer les yeux, il changea légèrement sa façon de se tenir et de regarder autour de lui de façon plus hautaine et supérieure. Il commençait à y avoir plus de monde dans les rues, et pour cause, on approchait de midi.
- Si cela ne vous convient point ma dame, admettez que je puisse être une de vos connaissances plus intimes ou plus simplement un amas de chair, la chaleur que vous éprouvez n’étant qu’une nouvelle preuve que je suis bien en vie à vos côtés.
Il se pencha et lui glissa à l’oreille, comme si c’était une remarque mielleuse d’amoureux :
- J’espère que vous comprenez de façon général la manière de parler des nobles, personnellement, j’ai parfois du mal à me rendre compte de ce que je dis mais malheureusement, même si il en a les manières, Rafren ne parle pas encore comme les gens du peuple alors je n’ai pas le choix.
Cluss hocha la tête en confirmation, sans piper mot, comme l’exigeait son rôle. Il sembla même au morpheur qu’il essayait de se tenir plus droit, comme les demoiselles, et de tenir moins crispée sa main gauche sur son arc. Enfin, après tout n’était-ce qu’une impression …
Ils arrivèrent assez rapidement à une des portes majeurs de la cité et, si les allées et venues étaient encore libres, le nombre de gardes étaient passées de 1 habituellement à 4 et ils n’hésitaient pas à arrêter quelques passants qui devaient leur sembler louche, après quoi ils leur posaient suffisamment de questions pour être sûr que … sûr de quoi exactement ? Est-ce que c’était vraiment eux qu’ils cherchaient ?
Bah, même si dans l’absolu ce n’était pas le cas, ils n’auraient pas fait ça pour rien, ne serait-ce que pour l’incongru de la situation, le morpheur ne regrettait pas sa matinée, bien que la fatigue commençait un peu à se faire sentir …
Il sentit les muscles de l’archer se tendre légèrement quand ils passèrent devant les sentinelles, Nazariy lui, espérait juste que …
- Eh Rafran, t’as encore changé de cavalière ?
… que les soldats ne se mettraient pas à lui faire des remarques salaces comme à chaque fois qu’il passait …
Cependant, il s’obligea à se retourner avec un regard plus provocateur qu’exaspéré.
- Je vous demande pardon messieurs ?
- Bah putain, t’en avais rarement trouvé de comme ça !
- C’est net, elle est plate comme une planche à pain !
Attirant avec douceur sa ‘compagne’ à la suivre, le pseudo-noble se rapprocha des hommes avec un air navré :
- Si je ne me trompe, votre attribution est de surveiller les entrées et sorties de la ville et non de perdre du temps à faire des commentaires futiles.
- Elle est pas super jolie, quand même, t’en a eu des mieux … répondit un des gardes ignorant totalement la remarque.
- Oué c’est vrai, comment elle s’appelait déjà la blonde … Elena je crois ? Elle, c’était une bombasse ! renchérit un autre.
Nazariy secoua la tête et se tourna vers Cluss.
- Ne prenez pas ombrage de leurs niaiseries, ils ne savent pas voir les femmes autrement que de l’extérieur – puis il revint à eux – Ne savez-vous pas que les yeux sont les reflets de l’âme ? Alors expliquez-moi comment une telle couleur ne pourrait-être celle d’une fleur magnifique ?
- Moué, c’est vrai qu’elle a des beaux yeux … déclara l’un d’eux après examen de la dite couleur.
- Enfin bon tu sais la beauté intérieur … on y est pas toujours à l’intérieur nous !
Esclaffements gras et crétins suivirent la remarque. Typique des soldats ça, il fallait s’y attendre.
- Eh mais dis, elle est pas très causante quand même, on lui fait si peur que ça ?
Le morpheur se retourna vers Cluss et échangea un sourire qui se voulait être complice.
- Au contraire mon ami, au contraire. C’est parce que ses paroles divaguent habituellement tellement que j’ai fait le pari avec elle qu’elle ne pourrait tenir une journée sans dire un seul mot. Cependant, j’avoue être assez désarmé par sa ténacité et …
- Eh attends toi ! s’exclama un des soldats avant d’aller poser quelques questions à un voyageur encapuchonnée. Nazariy sauta sur l’occasion :
- Puis-je disposer ou comptez-vous laisser passer votre cible à force de vous focaliser à me poser des questions inutiles ?
- Non c’est bon, tu peux passer … Mais au fait vous allez faire quoi ?
- Ma douce va m’initier à la chasse à l’arc car je ne connais personne en cette ville capable de l’égaler dans ce domaine.
- Elle ? Pourtant tu me semblait pas mauvais au dernier concours.
Oups boulette …
- Oh je peux t’assurer que n’importe qui n’est qu’un débutant à ses côtés.
- Ah bah on dirait pas hein … Bon bah bon courage alors !
- A vous aussi. Que la déesse vous permette de trouver le fruit de votre rechercher.



[Sytu je te laisse la suite et si tu trouves que j'ai prit trop de liberté, dis-le, je couperais et/ou changerais ^^ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Sam 31 Mar - 9:20

[Magnifique Chacha, je suis morte de rire XD]

Après des adieux très brefs, Cluss, main dans la main de celle de Nazariy, se dirigeait parmis la foule jusqu'au portes de la ville. Se comporter en dame était beaucoup plus difficile que ce que l'archer croyait et il dut s'escrimer à mainte reprise pour avoir le dos droit et quelques regards sur des passantes lui indiquèrent leur manière de marcher. Rouge de honte, il ne fit pourtant rien qui ne le trahirait, il n'était pas aussi bête que ça d'ailleurs.

"J’espère que vous comprenez de façon général la manière de parler des nobles, personnellement, j’ai parfois du mal à me rendre compte de ce que je dis mais malheureusement, même si il en a les manières, Rafren ne parle pas encore comme les gens du peuple alors je n’ai pas le choix." Ce chuchotement provoqua un frisson dégoûté à Cluss, mais il s'abstint de tous commentaires.
Vous ne connaissez rien de moi, mon cher Nazariy.... pensa l'elfe avec une lueur moqueuse dans ses yeux. Une boule d'angoisse crispa ses muscles : la porte était proprement "filtré" par un nombre important de gardes. Cluss resta cependant calme et continua son chemin normalement. Son souffle, jusqu'alors retenu, se relâcha soudain lorsqu'ils passèrent la porte. Aller, encore un petit peu.. Et m... mince !! Voilà que les soldats ramenaient leur grande gueule ! Cluss comprenait maintenant la réaction de Hadel envers le personnage Rafren....

En plus d'être habillé de façon très humiliante, il devait se taire et subir les jacasseries d'hommes n'ayant même pas assez de charme pour réussir à séduire des catins. La main refermée sur son arc, il s'apprêtait à sortir une flèche....
"... que les yeux sont les reflets de l’âme ? ...."

_____________________________________

"Cluss !! CLUSS !!"
Petit rire cristalin. Cette personnage est là. Très droite et magnifique. Le soleil dans ses cheveux lui donnent un air si enfantin... Je regarde cette personne et sent cette chaleur en moi, si douce. Je souris doucement.
"Qu'y a-t-il ? Un problème ?
- Viens avec moi au lac !!
- Pardon ? On ne devrait pas... on vous a interdit... et enfin, je.."

Elle me prend la main et m'amène. Je peux pas résister. Mes jambes ne veulent pas. Et je n'ai pas envie. Juste envie de la suivre. On arrive au bord du lac de notre village. Il fait si beau. Un peu frais, mais j'ai si chaud. Il y a deux soleils, dont un est jusque à mes côtés.
"On ne peut pas, il faut rentrer. Je suis encore..
- Chuuut ! Tu mens.
- ... Non, je ne mens pas !"

Encore ce petit rire si joli.
"Tes paroles indiquent ton devoir, mais tes yeux brillent intensément. Tu as envie de venir. Les yeux sont les reflets de l'âme. Ce sont les portes. N'oublie pas Cluss...."

N'oublie pas...
N'oublie.... pas....

__________________________________


Cette voix résonna encore quelques instants dans la tête de Cluss. Celui-ci émergea progressivement de ses souvenirs pour remarquer qu'ils avaient bien avancé et étaient sortis de la ville depuis quelques minutes déjà.
"... dégoûtants et avec aucun sens de respect... Vous m'écoutez Cluss ?" demanda soudain le morpheur qui venait de comprendre que l'archer n'avait pas du tout suivit la conversation.
Silence. Sa langue restait bloqué à son palais. Ses yeux restaient fixes et lointain et son visage impassible. Mais son coeur versait une larme solitaire. Une seule. Qu'il sécha mentalement. Rien n'était perdu. Tout pouvait même encore se jouer. Accélérant le pas, l'elfe jeta un coup d'oeil derrière lui avant de se cacher à l'abris des arbres.
Il se déshabilla aussi vite qu'il pouvait mais la robe resta coincé dans ses cheveux. Il prit un couteau de chasse et découpa le plus gros pour faciliter le décrochage.
"J'ai horreur des robes..." grogna-t-il tout bas, s'arrachant pratiquement les cheveux pour essayer d'enlever l'horrible bout de tissu. Finalement, ses bras tombèrent et il regarda fixement le sol, sans bouger ni parler.
Je n'abandonne pas, je me repose.... Je n'abondonnerais jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 1 Avr - 9:38

[Allez un petit post tranquille ^-^]



Pour répondre quelque chose, le morpheur fit :
- Les costumes de cérémonie pour les hommes ne sont pas toujours plus pratiques vous savez …
Mais apparemment, Cluss était de nouveau parti ailleurs, dans des pensées apparemment loin d’être joyeuse vu son regard.
Qu’est-ce qui pouvait le rendre aussi sombre ? Il n’était pourtant pas si vieux … Quoique a y mieux regarder il ne venait pas juste de sortir de l’adolescence, il était probablement même presque ou majeur depuis peu … C’était suffisant pour avoir vécu plusieurs vies.
A l’instar de son compagnon ayant retiré sa robe, Nazariy reprit son apparence originelle en une fraction de secondes et profita du panorama.
En effet, de la colline où il était, la forêt commençait mais ils avaient aussi une pleine vue sur la ville qui s’étendait comme une flaque d’eau dans la vallée située entre les montagnes.
Le vent qui descendait des sommets étaient frais mais agréable avec le soleil leur tapant dans le dos. C’était doux.
Cependant la sérénité du tableau était gâchée par quelques anachronisme : des volutes de fumées noires montaient de la ville, indiquant qu’un incendie s’y déclarait dans les quartiers pauvres et des chariots de paysans s’accumulaient à la porte leur étant assignée pour qu’ils puissent être taxés sur leur marchandises avant de rentrer.
Surpris par un bâillement qu’il attribua à sa nuit blanche, Nazariy s’assit dans l’herbe et, désolé de l’avoir momentanément oublié, dit à Cluss, sans se retourner vers lui :
- Avant que vous ne poursuiviez un quelconque sombre objectif, je voudrais vous donner un conseil … - il s’allongea et frotta les paupières en baillant de nouveau - … essayez de vivre et non de survivre. Un ami m’avait dit un jour qu’avoir peur de la mort en était une preuve. Je ne sais pas si c’est une loi universelle mais en tout cas cela se vérifie assez souvent …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 1 Avr - 11:15

Sur ces mots, Nazariy se tut et finit bientôt par s'endormir. Il devait être fatigué. Cluss ne l'était pas lui et aurait même préféré continuer son chemin dès à présent s'il ne se sentait pas obligé de rester auprès de son compagnon, au moins jusqu'à ce qu'ils se disent clairement adieu.
Essayez de vivre et non de survivre.
Cluss soupira et se leva finalement. Plus calmement et d'un geste las, il réussit enfin à enlever le bout de tissu de ses cheveux et le jeta par terre. Le vent s'insinua dans sa chemise ouverte et fit voleter sa queue de cheval. C'était si doux, comme une caresse. Cluss jeta les yeux au ciel et un nouveau soupir s'échappa de ses lèvres. Le morpheur avait le don de lui donner encore plus le cafard et surtout le rendre hésitant. Et un guerrier ne devait jamais hésiter. Jugeant bon de s'éloigner pour se rafraichir les idées, l'archer prit son arc et s'enfonça dans la forêt ; s'il pouvait ramener quelques gibiers aussi...
"Je ne peux malheureusement que survivre Nazariy. Rien de plus." chuchota-t-il avant de complètement disparaitre.

___________________________

A pas de loup, l'elfe se faufilait agilement entre les buissons et les branches des arbres. Il ne faisait pratiquement pas de bruit et la belle biche ne remarquait rien. Cluss commença à bander son arc, tout doucement sans se presser. La patience. C'est la clé dans la chasse. Tout semblait ne passer à merveille, ils allaient avoir une bonne portion de viande à déjeuner. Le vent changea subitement de direction et apporta son odeur aux narines de l'animal. Les oreilles dressés, il se fixa et huma l'air. L'elfe grogna et courus à la suite de la biche effrayée.
Les branches lui fouettaient le visage, tels des mains voulant ralentir sa course. Malgré son endurance, Cluss perdait à vue d'oeil du terrain sur la rapide bête. L'elfe bifurqua soudain vers l'est et la biche s'arrêta progressivement, n'entendant plus le pas de son poursuivant. Les oreilles en avant, la respiration sifflante, elle attendit un quelconque signe. Rien. Elle se détendit peu à peu mais continua de s'élancer à travers la forêt. Ce fut seulement cent mètres plus tard qu'elle se stoppa définitivement et se reposa dans une petite clairière.
Parfait...
Acrroché dans les branches d'un arbre, l'archer renouvella l'attaque : toujours aussi calmement, il sortit son arc et une flèche ; banda l'arc ; par habitude, mouilla les plumes de sa flèche ; et encocha celle-ci. Il visa et attendit. Le bon moment. Quelques reniflements de l'animal. Silence. Un petit raclement de sabots. Les oiseaux chantaient et le vent soufflait dans le feuillage des végétaux. Pas maintenant. La biche fit quelques tours sur elle-même. Puis pencha son museau et brouta.
Maintenant ! s'écria mentalement Cluss en relachant la flèche.

Sifflement aigu. Battements d'ailes et piaillements affolés. Le corps de la biche tomba au sol, formant un nuage de poussière sous elle. Cluss s'autorisa un sourire satisfait et prestement descendit de son arbre. Du sang s'écoulait de la gorge, à l'endroit où la flèche était plantée. L'animal n'avait pas souffert, l'elfe avait visé un point qui donnait une mort rapide. Le corps fut parcourut d'un ultime spasme avant de ne plus bouger du tout. Les yeux maintenant vides de la biche restaient désespéremment ouverts, tel un appel à l'aide. Cluss les referma et entama une petite prière dans la Langue Ancienne. Puis, il recupéra sa flèche, la nettoya et réussit à porter la bête sur ses épaules. D'un pas lourd, il se dirigea vers le campement de son compagnon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mar 3 Avr - 8:09

Allongé sur le dos, le ciel était noir, et non pas bleu sombre comme à son habitude, et aucune étoile n’y brillait, juste une lune de couleur ambrée, plus orangée qu’à son habitude.
Et il faisait froid, très froid, le genre de sensation qui pénétrait jusqu’aux os et donnait l’impression d’avoir totalement oublié ce que pouvait avoir été un jour la chaleur.
Mal à l’aise, Nazariy essaya de se relever de sa position allongée pour en savoir plus sur la situation mais il ne le put pas, le sol lui échappait, il ne pouvait pas s’y appuyer, c’était … liquide. Il était sur l’eau en train d’y flotter, comme un bateau à la dérive.
Un sentiment de panique lui parcouru le dos, accompagné de celui de malaise et de suffoquement. Qu’est-ce qu’il pouvait faire là ?
Comme si le fait de s’apercevoir de sa présence lui donnait vie, il avait l’impression de devenir de plus en plus lourd, et même en passant à la position verticale, il continuait à couler.
Il fut en peu de temps complètement submergé, au point de ne plus pouvoir respirer.
L’eau s’engouffrait partout, brûlante comme de la lave quand elle arriva dans ses poumons et, malgré ses mouvements de bras pour remonter, des algues lui retenaient les jambes prisonnières.
Rien, il ne pouvait rien faire, autant par ses gesticulations inutiles que pour faire partir la douleur, il était totalement impuissant.
C’était trop irréel, tout ne concordait pas, même ses transformations ne fonctionnaient plus, cela faisait trop d’élément qui … C’était un rêve.

Le soleil était toujours là mais en l’occurrence, il lui brûlait les yeux plus qu’autre chose. Retournant en position assise, Nazariy se frotta les yeux en soupirant.
Pourquoi est-ce qu’il fallait que ce genre de rêve arrive toujours quand il avait le plus besoin de sommeil ?
Au loin quand corbeaux cherchaient des vers dans le sol et les fumées en provenance de la ville se faisaient de plus en plus grosses. Apparemment, ils avaient du mal à gérer l’incendie.
Encore un peu groggy et aveuglé par la lumière, il se remit débout et observa les alentours.
Pas de Cluss en vue … il avait du partir finalement … dommage mais tant mieux dans un autre sens, il fallait bien voir un point positif au chose … espérons qu’il arrive à atteindre son objectif sans trop se faire et faire de mal …
Un nouveau bâillement lui indiqua que la sieste qu’il s’était permis n’était suffisante.
Il faudra qu’il ait suffisamment de sommeil cette nuit, sinon cela risquerait de poser quelques problèmes…
Après s’être étiré, il se demanda vers où ils allaient partir quand son ventre le rappela à l’autre en gargouillant. Ah oui, il n’avait pas mangé depuis la nuit dernière …
Il allait se diriger vers la forêt quand deux petits points sortant de la ville attirèrent son attention …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mar 3 Avr - 8:57

Les 2 jeunes filles marchaient tranquillement vers la sortie de la ville pour ensuite rejoindre la rivière, mais elles accélérèrent le pas lorsqu’une explosion se fit ressentir provenant du bar qu’elles avaient quitté quelques instants plus tôt.

-Viens viens viens ! Dépêche toi ! encourageait Selma.
-Pourquoi ? C’est pas nous …
-Heu … bah justement, heu … Je croit que j’ai oublié un explosif au bar quand ils nous ont viré et puis …
-Parce que tu te ballades avec des explosifs ?? s’étonnait Kazumi
-Bah, je savait pas que c’était un explosif, c’est un pote qui me l’a donné et qui m’a dit que si y avait des gens que j’aimait pas, fallait que je tire la ficelle et que je part en courant alors j’ai voulu essayer ….
-Elles sont sympas tes fréquentations ….
-Ouai… aller faut se dépêcher !

Sur ce, les jeunes terroristes continuèrent leur chemin à travers les sombres ruelles qui s’offraient à elles, jusqu'à ce qu’elles aperçoivent la sortie de la ville, mais accompagnée d’un certain nombre de gardes, dont celui qui avait fait connaissance avec Selma la veille.

-Merde je le connaît l’autre là bas … se plaignait celle-ci
-Tu lui as fait quoi à lui ?
-Rien mais faut pas qu’il me voit !
-Ah bah oui, tu fuis les gens qui te font rien, j’avait oublié, je suis bête !
-Tu te foutrait pas un peu de moi ?
-Ah non ! J’oserait pas ! annonça Kazumi avec un grand sourire .
-Mouai ….

Après cette remarque très explicite, Selma mit une petite tape sur l’épaule de Kazumi puis partie en courant vers la sortie tout en criant :

-C’est toi le loup ! Tu m’attraperas paaaaaaaaas !

Kazumi fut d’abord étonnée par cette technique hors du commun, puis elle entra dans le jeu et courut après sa camarade. Selma, arrivée au niveau de l’entrée, fut interpellé par un garde, mais par chance, ce n’était pas celui qu’elle connaissait.

-Ou est ce que tu va, petite ? demanda tout doucement le grand homme sans se rendre compte qu’il avait vraiment l’air con.
-Pousse toiiii ! Kamikaz elle va me rattrapée sinon !!!
-Ta maman elle sais que tu est là ?
-Mais ça te regarde bordel ?
-C’est pas beau de la bouche d’une petite fille !
-Aller laisse moiiiiiii !
-D’accord mais tu fait bien attention.
-Ta gueule !!

La jeune fille accelera le rythme, énervé par l’autre abruti, puis poursuit sa route jusqu'à quelques mètres de la sortie et s’arrêta pour attendre sa compagne
Quelques mètres plus loin, Kazumi rencontra le même problème avec le même garde.

-C’est toi la copine de la petite fille ?
-Oui, excusez moi, je doit absolument la rejoindre !
-Toi aussi fait très attention !
-C’est bon, j’ai pas 8 ans !
-Tu as quel age ?
-heu … si en fait j’ai 8 ans

Après cette remarque aussi stupide soit-elle, la jeune fille rejoint Selma qui l’attendait aux environs de la grande sortie.

-Il est con le garde ! annonca Kazumi
-Ouai je sais, il a cru que j’avait 7 ans ou quoi ? Je sais que je suis petite mais quand même …
-Oui mais dans ces cas là, heureusement que tu est petite !
-QUOI ??!! Mais je suis pas petite !!!
-Bah je sais pas moi, c’est toi qui vient de le dire …
-mouai mouai …

Continuant leur route vers les hauteurs, Selma aperçu allongé sur le sol, une de ses vieilles connaissances, elle se sentit donc obligée de lui annoncer sa présence. Elle se dirigeait en courant vers le morpheur peu réveillé.

-Napoliiyyyyyy ! hurla t’elle tout en se jetant dans les bras du jeune homme, qui n’avait apparemment pas encore visualisé qui était Selma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 2 gars, 2 filles
» THÉODORE ET SES 13 FANTÔMES (Tome 2) de Claude Carré
» Lecture de groupe « Autant en emporte le vent », semaine 1 : chapitres 1 à 7
» Un Gars, une Filles
» Chapitre 492

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roman On-line de Kaiga Manga Migoto :: Résumés et chapitres terminés :: Chapitres terminés-
Sauter vers: