AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 8:25

C’est sur des pensées maussades et ayant sacrément mal aux pieds du à la traversée de la Montagne Pourpre connue pour ses escarpements que Nazariy pus enfin voir la lisière du bois.
Si sa mémoire était bonne, après une demi-journée dans la forêt en suivant la route principale, il atteindrait une fois pour toute Yunkaï …
Pestant contre ses chaussures peut adaptées à ce genre de relief, il remarqua des petites grottes percés dans la falaise que le sentier longeait en pente douce. D’ailleurs, il n’avait pas se plaindre de ça, il en avait connut des plus raides et glissantes, celle-ci étant essentiellement constitué de sable qui permettait un équilibre satisfaisant.

Une centaine de mètre plus loin, il remarqua que 2 petites silhouettes étaient arrêtés près des bois, mais, quand il fut assez près pour les entendre, il se rendit compte que, contrairement à son idée première, ce n’était pas des voyageurs, à son instar, au contraire.
Le duo était fait d’une jeune fille tonitruante qui était en train de lancer tout les projectiles potentiels, soit, des pommes de pain, des branches, des pierres, ect, à un chevalier qui devait être bien content d’avoir son armure, son cheval étant à brouter quelques mètres plus loin.
Il ne fallut pas que le nouvel arrivant soit bien loin pour pouvoir saisir l’échange qui se faisait à un volume bien supérieur à la normale :
- Allez-vous en !
La demoiselle ponctua son ordre par un nouveau jet.
- Mais … mais attendez !
- Tire-toi je te dis ! Sale pervers !
- Mais puisque je vous dis que je n’ai rien fait et que je ne … – il esquiva une fougère - … comprends pas de quoi vous parlez !
- C’est ça fait l’innocent !
Arrivant à leur niveau, Nazariy abandonna l’idée de passer sans intervenir, sous peine de quoi il se prendrait sûrement un caillou dans la tête.
- Euh … excusez-moi … Vous avez un problème ?
A peine la question posée, il se reprit mentalement : évidemment qu’il y avait un problème, on ne bombardait pas les gens sans raison !
Le chevalier se tourna vers lui, ce qui permit à Nazariy de relever les insignes dorées de la Garde Sacrée, chargée de rétablir l’ordre dans les villes, protéger des bandits les voyageurs, et toute sorte de mission de ce genre, donc, logiquement, ce n’allait pas être le genre de personne à chercher des ennuis aux autres.
- Ca se voit non ? Cette jeune personne est en train de m’agresser sans raison !
- Menteuuuuuuuuur ! dit-elle avec le doigt pointé vers lui. T’as essayé de me kidnapper en passant à côté de moi !
Nazariy soupira. Apparemment, il aurait du mal à obtenir la véritable version dans ce genre de situation, les 2 protagonistes étant en train de s’énerver.
Cependant, il s’avança vers le genre féminin, non pas pour draguer ou une bêtise de ce genre, mais surtout parce que le Garde avait sorti son épée et que la jeune femme semblait sur le point de s’élancer sur lui, et ce, pas particulièrement avec des attentions pacifiques …
Aussi l’arrêta t’il dans sa course, posant la main sur son poignet avec une douceur de papillon mais qui suffit à la stopper, cette dernière ayant l’air assez surprise de son intervention.
- Si j’étais vous je ne ferais pas ça, je me suis déjà frotté à ce genre de personne, et elles sont plutôt fortes, on n’en sort rarement indemnes et sans faire un tour en prison. Lui glissa t’il suffisamment bas pour que le principal sujet ne l’entende pas.
Chose qui sembla déplaire à ce dernier qui déclara d’un ton peu amène :
- Eh, la fille manquée tu la connaît ?
Fille manquée ? Bon d’accord il avait les cheveux longs mais là il exagérait quand même peut-être un peu …
Nazariy allait se retourner vers le chevalier pour lui répondre que d’une il ne la connaissait pas et que deux il était bien un garçon mais la jeune fille eut une réaction plutôt inattendue …


Dernière édition par le Mar 3 Avr - 13:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 8:26

Ayant le talent de s’attirer des ennui, Selma avait cette fois déchaîner sa colère contre un officier de justice! Elle s’était arrêtée devant le jeune homme qui l’avait stoppé d’une manière des plus douce, il l’avait juste surprise pour la freiner dans sa course …
Après avoir écouter ses conseilles, elle réfléchit a un moyen de s’en sortir car le garde ne la laisserait sûrement pas partir comme ça.
*Un garçon qui sais que c’est dur de sortir de prison + un garçon jeune = un garçon qui a fait de la prison mais qui est sortit ! *
Après la stupide interrogation du chevalier pervers encore plus idiot que sa question, elle eu pour seule pour solution, de se faire passer pour une proche connaissance du jeune homme, contrairement a se qu’il était sur le point répondre. Selma se jeta sur lui pour lui faire un gros câlin amoureux puis elle s’écria assez fort pour que le garde l’entende :
-Désolé mon chéri, je voulait pas te causer des problème !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 8:28

Nazariy n’aurait pas été plus surpris si la jeune fille lui avait avoué qu’elle était une brique.
Il essaya de la repousser tant bien que mal, cette dernière s’obstinant à s’attacher à son cou.
- Mademoiselle, je pense que vous faites erreur ! Je ne vous connais pas !
Elle se recula et fit de grands gestes théâtraux, se prenant la tête dans les mains comme si elle pleurait ou levant les bras au ciel.
- Alors là tu me vexes mon cœur ! Faire semblant de pas me connaître pour éviter des ennuis, tu ne peux pas savoir à quel point tu me blesses !
Gêné de la tournure des évènements, il s’avança vers elle.
- Pardonnez moi mais je vous assure que je ne vous ai jamais vu.
Elle regarda cette fois le chevalier d’un air navré. Elle était bonne actrice celle-là …
- J’ai l’impression que sa maladie ne s’améliore pas, Alzeimer, ça touche de plus en plus jeune il parait …
Ce dernier ne sembla pas très engagé à discuter avec eux, et, pour confirmer son animosité, il souffla 3 fois dans le cor qui pendait à sa ceinture. Autrement dit, il appelait d’autres gardes qui pourraient l’entendre à le rejoindre.
- Bon, j’en ai marre, la tarée et la tapette, vous venez avec moi, sans faire d’histoire, on va vous mettre une petite amende et vous arrêtez votre bazar. Soyez civilisé et venez avec nous, ça sera plus simple.
Nazariy sourit d’un air innocent au garde.
- Je suis désolé de vous contredire mais ça sera impossible, j’ai des choses urgentes à faire à Yunkaï.
- Et puis moi, j’ai pas du temps à perdre non plus avec des conneries comme ça, en plus c’est vous le pervers donc je vois pas pourquoi je serais arrêtée
Dans un soupir, l’homme d’armes décrocha la longue lance de son cheval et la pointa vers eux.
- Vous voulez vraiment en arriver là et finir blessé pour une bêtise pareille ?

Pendant une ou deux secondes, le chevalier et la jeune fille durent probablement avoir une vison floue de Nazariy, après quoi ils se frotteraient les yeux et les cligneraient plusieurs fois pour vérifier qu’ils ne les trompaient pas. Il avait l’habitude des réactions des gens, sur ce point ils se ressemblaient tous.
Intérieurement, le jeune homme sentit seulement un fourmillement familier et se concentra sur l’image qu’il voulait donner, puis il regarda ses mains devenues fines et bordés de dentelles.
La transformation était, comme elles l’avaient toujours été, une réussite totale : il n’avait maintenant plus l’apparence d’un voyageur mais d’une jeune aristocrate en robe de satin rouge au visage angélique bordé de longues boucles brunes cascadant sur ces épaules.
Profitant largement de la situation, il interpella le chevalier d’une voix cristalline :
- Vous êtes sûre que vous voulez me blesser ?
Les sourcils remonté et la bouche entrouverte, il mit un petit moment à réagir :
- Mais comment … mademoiselle pourquoi cette apparence ?
- Oh et bien, je suis magicienne et comme je fais partie d’une riche famille, je me suis muté en quelqu’un qui n’attirerait pas les voleurs. Mentit-il copieusement.
- Et quelle famille est-ce ?
- Et bien … les … les Turoy
- Turoy ? Je n’ai jamais entendu ce nom …
- Et bien c’est étrange, pourtant nous … - il pencha la tête sur le côté et vit arriver 2 autres cavaliers par la forêt. Pas d’issue possible de ce côté-là donc … - demandez donc à vos camarades, ils doivent connaître.
Il fit volte-face et hocha la tête.
- Bien, restez là mesdemoiselles, je reviens.
Quand il fut suffisamment éloigné – c’est-à-dire d’une dizaine de pas – il reprit son apparence originelle, tout ces froufrous lui donnait chaud, et incita sa compagne d’infortune à le suivre, en direction de la montagne.
Alors qu’ils couraient tout les deux, cette dernière ne put évidemment pas retenir une question :
- Dit t’es un gars ou une fille en fait ?
Il lui sourit.
- Un garçon à ma naissance, je vous expliquerais plus tard. Allons dans les grottes pour le moment, le temps que les chevaliers nous oublient. Il parait qu’elles mènent à Yunkaï, on va le vérifier …






On avait déjà préparé les posts, vous étonnez pas du temps entre les 2 xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 10:45

-Bouha, tu me rassure pasque ça m’aurai fait bizarre de ma pendre au coup d’une fille, même si tu ress’ … , heu, enfin, bref, tu sais par ou passer pour partir d’ici ?

La gaffeuse avait couper sa phrase plutôt que d’être désagréable avec celui qui l’aidait a se débarrasser de la police, il valait mieux ne pas l’insulter en plus de l’avoir inviter dans ses problèmes.
Selma se retourna puis aperçu trois gardes a leur poursuite.

-heu … y a 3 pareil que le pervers qui nous suivent en vache, faudrait peut être se cacher plutôt, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 10:57

Il se demandait desfois si il ne vaudrait pas mieux prendre tout le temps une fausse apparence au lieu de subir ce genre de réflexion, mais il me put pas s'y attarder cette fois et se retourna, en se demandant quand même ce que pouvait vouloir dire 'suivre en vache'.
- Ne vous inquiètez pas, dans 100 mètres environ, nous atteindrons des grottes dans le flant de la montagne, normalement les cavaliers n'auront pas le temps de nous rattrapper si nous faisons vite.
Et dans le cas contraire ... Non, il ne pouvait pas se permettre d'être retardé, il fallait absolument qu'il ait atteint la cité d'ici 24heures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 12:04

La jeune fille suivait le morpheur dont elle ne connaissait pas le nom, qu'elle lui demanderait quand elle aurait assez de souffle pour parler. Elle aperçut les grottes, mais entendait a la fois se rapprocher les pas lourd des cavaliers. Il faut dire que leur discrétion était impossible avec l'armure qui fait zuik, le cheval qui fait tlof tlof et eux qui font rrrrh.
Les 2 coéquipiers accélérèrent une bonne fois pour arriver jusque dans les grottes. Au moins dans le noir et gêné par les cailloux, les gardes ne pourrait plus essayer de les viser avec leurs lance. En même temps, même quand rien ne les gênait ils n'arrivaient pas a les atteindre alors ...
Une fois a l'intérieur, une pose s’imposait. Selma s'adossa a la paroi, puis elle écarquillait les yeux pour essayer de voir son compagnon, mais sans succès.

-T’es ouuuuu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 12 Nov - 13:47

- Je suis devant vous ! Enfin je présume ... Mettez votre main sur la paroi à votre droite, vous devriez me trouver.
Entendant les pas se rapprocher de lui puis une main tatonante se poser sur son épaule, il hocha la tête même si on n'y voyait rien.
- C'est ça. Tout va bien ?
- J'ai connu mieux que d'être dans une grotte toute noire où on ne voit rien pour échapper à des pervers
En comparaison à d'autres situations qu'il avait connu, la présente était très confortable pour Nazariy mais il n'ajouta rien dans ce sens, disant à la place :
- Je pense que si nous continuons à longer la paroi, nous allons atteindre la sortie. Logiquement cela mène à Yunkaï.
- T'es sfr ? Non parce que mourir de faim ou perdue dans le noir et bouffé par un truc bizarre, ça me dit rien
- En tout cas j'ai entendu parler de personne qui s'était révugié dans ces grottes par temps de pluie et qui, en continuant leur ascension dans les galeries, on finit par sortir.
- Mais ... t'es sûr que c'était cette grotte là ?
- Elles doivent probablement se rejoindre ...
Il fallait l'espérer en tout cas.



Ils commencèrent à marcher donc, en file indienne dans une ambiance assez morbide : il faisait tellement noir qu'on ne pouvait même pas voir ses mains, une odeur de renfermé planait dans l'air et seul le bruit de leurs pas résonnant dans le boyau de pierre se faisaient entendre.
Ils progressaient, la main en contact avec le mur de droite pour ne pas se perdre. et au bout d'une dixaine de minute, la demoiselle brisa le silence :
- Tu t'appelle comment ? Moi c'est Selma !
- Nazariy.
- Ah ... Alors Nagaty, est-ce que tu as à boire ? J'ai soif ._.
- C'est Nazariy corrigea t'il
- Ah oui pardon ... t'as à boire alors ?
Il soupira d'un être amusé.
- Je pense oui, il doit me rester de l'eau dans ma gourde. Mais vous ne préféreriez pas attendre la sortie ? Car dans la grotte cela ne va être très pratique dans le noir.
- Steupléééééééééé Natalie j'ai très soiiiiiiiiiiiiiiiif
- Nazariy.
Tout en continuant de progresser, il chercha dans sa basace le fameux récipient et s'arrêta d'avancer ce qui permit à Selma de le percuter mais surtout de le retrouver.
- Mettez votre main sur mon épaule, je vais vous tendre la gourde.
La transaction se fit sans problème jusqu'à ce qu'un bruit de chute suivi d'un "Merde. Ah nooooooooooon" se fasse entendre.
- Que se passe t'il ? S'enquit le morpheur.
- Bah ... en fait j'ai fait tomber la gourde ...
- Et ?
- Et elle est par terre mais là je suis à genoux et j'arrive pas à la retrouver ...
- Ce n'est pas grave, ça se rachète une gourde, mais avez-vous pu boire au moins ?
- Noooooooon, c'est ça le pire Ah quoique attends je l'ai ! Oh bah super elle est vide

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Lun 13 Nov - 11:23

La jeune fille se déplacait au sol a la recherche du bouchon.
-Oh non ... bon, au moin j'ai trouver l'eau
Croyant avoir retrouver l'objet de ses recherche, Selma se releva, puis déposa dans la main du morpheur l'objet trouver.
-Tiens, je l'ai retrouver !
-C'est un cailloux ca ...
-Maiiiis non !
Elle prit la gourde et enfonca la pierre dans l'ouverture pour la reboucher.
-T'as vu que c'était le bouchon !
-Ne vous inquiétez pas pour ca, de toutes facon je comptait bien en racheter une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Lun 13 Nov - 13:50

Nazariy commençait à bien cerner le personnage que pouvait être cette Selma ... assez excentrique pour le moins qu'on puisse dire ... quoique amusante. Il rangea la gourde avec désormais un caillou en guise de bouchon et ils reprirent la marche quelques minutes jusqu'à ce que, après une petite réfléxion pour confirmer son doute, il demande :
- Selma, en essalien ça veut dire pacifiste non ?
- Peut-être, j'en sais rien, je connais pas cette langue, ça m'ennuie et je vois pas l'interêt de l'apprendre
- Ah d'accord ...
En tout cas, le nom ne lui correspondait psa vraiment, à moins que toute sa famille soit comme elle ... cette pensée lui fit froid dans le dos ...
- Dit Kimari ?
- Nazariy.
- Ah oui c'est vrai T'aurais quelques chose à manger ? J'ai faim.
- Non désolé. En plus cela risquerait de terminer comme la gourde. dit-il d'un ton malicieux.
- Rédésolé pour ça Mais bon, c'est fashion aussi le nouveau bouchon =D
Il secoua la tête d'un air résigné et amusé à la fois.
Son explication en carton resta en suspens une poignée de minutes, jusqu'à ce que Selma brise une nouvelle fois le silence par un cri aigu que l'écho répéta une bonne dizaine de fois.
- Que se passe t'il ? demanda Nazariy d'un ton inquiet
- J'ai mit la main dans un truc bizare !
- C'est à dire ?
- Bah c'était mou et gluant !
- Sûrement de la mousse. dit-il en haussant les épaules même si elle ne pouvait pas voir ses mimiques.
- Tu connais beaucoup de mousse qui couine quand on les touche ?
Il ne put réprimer son rire.
- Au pire, cela ne doit pas être dangereux ...
- C'était quand même GLU-ANT ... et puis on est bientôt sorti ? Ca doit faire 4 heures qu'on est là dedans
- J'estimerais plus cela à même pas une demi-heure ^^'
- Pffff, mais c'est nul alors c'est long !



La sortie fut une libération, autant pour l'un que pour l'autre. Non pas parce que Selma posait tout le temps des questions mais parce que Nazariy commençait à douter qu'une sortie existait vraiment au bout de 2 heures de marches.
Une lumière blême passait entre les nuages et une petite pluie fine tombait du ciel, le genre de pluie qui semble anodine au départ mais qui finissait par tremper jusqu'à la moelle.
- Berk quel temps pourri ! commenta Selma
- Oh, un peu de pluie n'a jamais fait de mal A propos vous allez à Yunkaï ou pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mer 15 Nov - 10:00

Selma avait suivit Nazariy jusque dans les grottes pour échapper aux gardes forestiers mais elle ne comptait vraiment pas venir dans cette ville qu'elle ne connaissait même pas de nom.

-Hein ? Bah heu t'facon j'ai nul part d'autre où aller! Tu y vas toi ?
-Oui j'ai une affaire urgente à y régler.

Toujours dans l'idée que le morpheur était un évadé, elle lui rétorqua:

-Tu va retourner en prison ?

Le jeune homme eu un sourire étonné.

-Pas vraiment mais pas loin
-C'est a cause de moi ?
-Pourquoi ça le serait ?
-Parce qu’ils te croient complice !
-Au pire, c'est pas si grave, je peux changer de tète
-Heuuuu ! C'est pas juste moi je peux pas

Les 2 compagnons marchèrent jusqu'à Yunkai accompagnés par les remarques de Selma plus nul et inutiles les unes que les autres. Arrivée là bas, la jeune fille partie en hystérie attirée par toutes les boutiques, laissant enfin Nazariy tranquille.

-Waaaaaaaa !! Je veux çaaaaa !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Jeu 16 Nov - 12:36

Le fait que la filette se jette sur la vitrine arrangea Nazariy, qui se demandait justement comment ils allaient se séparer.
Aussi, une fois à distance respectable de Selma, le jeune homme quitta la rue principale et prit la direction d’une petite ruelle.
Les venelles étaient étroites et les maisons s’élevaient si haut que le jour ne pouvait probablement pas y pénétrer, surtout à cette heure où l’astre de lumière se couchait.
Dans les maisons, au contraire, les chandelles s’allumaient peu à peu dans ces quartier loin d’être les plus riches, et, même si n’y avait pas trace d’âme qui vive au dehors, il n’alla quand même pas directement à sa véritable destination, changeant plusieurs fois d’apparence et de routes, quitte à tourner en rond, histoire de vérifier qu’il n’était pas suivit.
Une fois tous ses doutes balayés, il se présenta sous les traits d’un grand gaillard blond devant une des portes, impossible à distinguer des autres au premier abord
La seule façon qu’avait Nazariy de la reconnaître des autres était qu’elle se situait à côté d’une boulangerie et qu’un petit cache en bois coulissant permettant de voir qui se présentait à la demeure y était incrusté.
Ce dernier s’ouvrit d’ailleurs de façon saccadée quand il frappa à la porte et deux yeux en amandes y apparurent suivit d’un :
- Qu’est-ce que tu me veux ?
Il se frotta la nuque et reprenait progressivement son apparence normale, ce qui changeait le timbre de sa voix au fil de ses paroles, phénomène assez étrange :
- Et bien c’est la date limite donc je pense que …
Mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase que la porte s’ouvrit dans un bruit de serrure déverrouillé et qu’une jeune femme brûne aux tâches de rousseurs et oreilles de chats plongea sa main vers le visage de Nazariy. Celui-ci eut juste le temps de bafouiller un ‘Hadel je …’ avant qu’elle lui tire l’oreille comme à un enfant, de façon à lui faire passer le seuil de la porte, le forçant à se courber en deux.
- Je peux savoir comment ça se fait que tu aies mit autant de temps à venir !
- En fait j’avais … d’autres choses à … faire mais … aïe aïe, lâche moi si tu veux que je t’explique correctement !
Elle obéit de mauvais gré, son habituelle air enjoué cédant cette fois la place à un mécontentement palpable. Elle le laissa tomber à genoux à terre et le regarda d’un œil mauvais, les bras croisés la poitrine.
- Je t’écoute, je suis pressée d’entendre ce qui pourrait être plus urgent que ta survie.
Se frottant l’oreille, il baissa les yeux avant de les relever en souriant.
- Et bien en fait … j’avais oublié, désolé.
Il n’y gagna d’un coup de poing sur la tête.
- Menteur. C’est trop facile de dire ça ! Enfin bon, après tout c’est pas mon problème, c’est pour toi, alors tes excuses bidons tu te les gardes !
- Alors pourquoi est-ce que tu passes ton temps à me frapper exactement ?
Nouvel impact.
- Parce que je me demandais si t’étais pas mort crétin ! Je t’avais dit aujourd’hui comme dernier délai !
- Et alors, j’ai respecté non ?
Elle semblait hors d’elle mais se contrôla pour cette fois, chose qu’il bénit, en faisant volte-face vers une autre pièce.
- Bon, j’arrête de parler avec toi, tu m’agaces, déshabille-toi plutôt.
- Bien chef. Soupira t’il.

Alors qu’elle était partie, il passa sa tunique blanche par-dessus sa tête, seule façon de la retirer, puis déboutonna sa chemise noire qu’il posa sur le dossier de la chaise à rejoindre ses autres effectifs.
Le lieu n’avait pas beaucoup changé depuis la dernière fois : composé de 2 pièces, celle où il se situait tenait lieu de hall, de salon, de salle à manger, de cuisine, de bibliothèque, de chambre tout à la fois, tandis que la petite remise où Hadel était sortie était l’endroit où elle travaillait et composait toutes ses préparations.
Un capharnaüm impressionnant régnait comme toujours, les casseroles se mêlant aux vêtements, les livres aux sous-vêtements, une couverture traînait sur une paire de poignards, des souliers sur une pile de bûches, un chat gris dans un reste de rideau, ect …
Il songea à allumer la cheminée en passant son regard dessus, histoire de se réchauffer un peu, se demandant si elle ne lui avait pas demandé de se dévêtir aussi rapidement en guise de vengeance mesquine étant donné le froid qu’il faisait dans la pièce lorsqu’on avait un pantalon de lin noir pour seul attribut.
Mais Nazariy n’eut pas à se torturer l’esprit longtemps sur sa chaise en bois car elle réapparut finalement, une petite fiole transparente contenant un liquide pourpre dans la main.
- Désolé, j’ai du en refaire il n’y en avait plus. J’avais OU-BLI-E. fit-elle ,apparemment encore rancunière.
- Tu comptes m’en vouloir longtemps n’est-ce pas ? La prochaine fois donne moi une autre date limite, ça sera plus simple pour nous deux.
- Bois-ça. Dit-elle en lui tendant la boisson.
Elle n’était plus envahit par une colère violente mais plus froide, presque peinée.
Il obéit, retrouvant dans celle-ci un goût de myrtille, des plantes, dont de la menthe et une quantité de choses indéterminées.
- Je ne me rappelle plus, il faut attendre longtemps avant que ça fasse effet ?
- Tu oublies pas mal de choses en ce moment on dirait … une petite dizaines de minutes suffiront je dirais. En attendant j’ai quelques questions à te poser.
Elle prit une chaise qu’elle retourna, ses bras sur le dossier, et le regarda quelques instants avant de déclarer :
- Première chose : comment de fois tu te transformes par jour environ ?
- Par jour … oula, difficile à dire … si je devais faire une moyenne je dirais 5, mais desfois c’est plus et desfois c’est aucun …
Les doigts d’Hadel se crispèrent légèrement sur les barreaux de la chaise.
- Rappelle-moi à combien j’avais fixé la limite la dernière fois ?
- J’ai pas une très bonne mémoire … 3 je crois non ?
Il se prit encore un coup de poing sur la tête, ça faisait longtemps tiens …
- Alors pourquoi tu le fais autant ?
- Parce que … - il baissa les yeux – parce que c’est ma nature. Je suis un morpheur alors je ne vois pas pourquoi je n’en profiterais pas.
Il releva la tête et quelques mèches partirent vagabonder sur ses épaules.
- Je sais que la plupart des gens de mon espèce se choisissent une apparence selon leur désir avant de ne plus jamais en changer car toutes leurs connaissances sont prises dans le mensonge. Mais je trouve que c’est gâcher son don que de s’en servir pour vivre une vie d’humain amélioré par un physique avantageux.
- Peut-être mais tu crois que c’est mieux l’utilisation que tu en fais toi ?
Il haussa les épaules.
- Chacun sa vision de la vie après …
- Peut-être mais au moins c’est plus prudent d’avoir une vie d’humain ‘amélioré’ comme tu aimes le dire.
- Je n’ai jamais eu besoin de prudence. Et puis, au risque de t’énerver, je ne dénigre pas ta façon de vivre alors ne le fais pas pour la mienne.
Pour la première fois, un sourire papillonna sur son visage avant de disparaître et sa fureur semblait à peu près se calmer.
- En effet tu m’agaces. Retourne toi tiens, ça doit avoir fait effet maintenant.

Nazariy obtempéra, même si il détestait plutôt la chose qui allait suivre. Elle repoussa les mèches charbons de son dos sur ses épaules.
- Valar morgulis
Grâce à la potion, cumulée à l’incantation, il subit une transformation malgré lui, où, au lieu d’un frisson, il ressentit plutôt comme une multitude de piqûres d’aiguilles partout sur son corps. De plus, partout sur celui-ci, de multiples cicatrices étaient apparues.
Levant son bras devant lui et le faisant pivoter, il fut étonné de leur nombre.
- Je ne pensais pas cela allait être aussi important …
- Bah, puisque tu me dis que tu n’es pas prudent, je suppose que tu ne fais pas attention aux blessures n’est-ce pas ?
- Je n’ai pas besoin.
- Crétin, tu es loin d’être immortel, au contraire, les morpheurs cicatrisent plus lentement que la plupart des gens.
- Je sais, mais je l’oublie un peu trop on dirait.
- Sauf que ton corps non, ou pas exactement, c’est plutôt ta véritable apparence qui prend, celle qui apparaît de temps en temps vu que tu ne soignes que l’enveloppe et pas en profondeur.
- Je suis quand même pas très loin de l’original, il y a pire n’est-ce pas ?
- Oh oui, souvent la véritable apparence des morpheurs est beaucoup plus moche que celle qu’ils arborent !
Ils eurent un rire commun et, après s’être repris, Nazariy demanda :
- Tu vas en avoir pour combien de temps environ ?
- Pour tout retirer ? Oula … - elle regarda vers la fenêtre – toute la nuit je pense.
- Bon et bien commence tout de suite alors, histoire d’en finir vite …
Après un hochement de tête, Hadel sorti d’un tiroir un petit scapel et un pot de paumade orangée.
Elle glissa ses mains dans le dos du jeune homme puis pratiqua une entaille au niveau d’une cicatrice de forme étoilée en lui demandant ce que s’était, histoire de lui détourner l’esprit de la douleur, chose à laquelle il lui répondit que c’était une flèche mais refusa d’en dire plus malgré les questions de cette dernière.
Elle prit ensuite de l’onguent et en passa sur la plaie qui prenait la place de l’ancienne marque, le vermillon du sang mêlé à la pommade donnant l’illusion qu’une petite flamme était posé dans son dos.
En sentant dans un râle rauque une nouvelle cicatrice disparaître sous la lame du scalpel, il se demanda encore une fois pourquoi est-ce qu’il fallait absolument faire bien cicatriser les plaies et surtout si la nuit allait lui sembler aussi longue que la dernière fois …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Sam 18 Nov - 14:37

La jeune fille était désormait livrée à elle même dans les grandes avenues pércemées de magazins, illuminées par les seules lumières des lanternes.
Elle entra dans une des premières boutiques de la rue qui vendait toutes sortes d'équipements pour des aventuriers voyageur, bof, pas terribles les bottes de trois kilos pour pas s'envoler ... ni celles de 3 grammes pour pas s'enfoncer dans la neige, de toutes facon on se sait pas si c'est de la neige ou du vent qu'on va avoir là ou on va aller !
Elle eu un déclique à la vue d'une gourde qu'elle pourrait offrir à Nazariy si elle le revoiait pendant son séjour a Yunkai, au pire, cette gourde lui servirait. Elle la prit dans le rayon puis en passant au comptoire pour payer, elle apercu derière le vendeur une collection de gourdes plus moches les unes que les autres, elle sortit alors la gourde cailloutée dans l'espoire d'un éventuelle achat par le magasin.

-Bonjour ! ...-aucune réaction du vendeur-hum, BONJOUR ! ... -toujours rien- BON-JOU-REUUUUUUH !!!! - cette fois il leva les yeux, regarda la jeune fille puis se retourna- MAIHEUUUU!!! BONJOUUUUUUUR !!!!

N'ayant toujours pas remarquer de réaction positif, elle partit de la boutique, avec son article à la main, il avait qu'as faire autre chose que cligner des yeux !








J'éditerait plus tard, j'ai la flemme de continuer mon post là XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumi
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Quelque part avec mon MP3 sur les oreilles en train d'écouter ♫ Maria Taylor - Hitched! ♪
Loisirs : Toshop ♥
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Ven 24 Nov - 12:29

Kazumi regardais à travers la fenêtre de sa chambre d’hôtel, le soleil venait de se coucher et au dehors, les lanternes s’allumèrent au fur et mesure, éclairant la rue marchande encore bondée de monde à cette heure là. Elle décida d’attendre encore un peu que les rues se vident avant de sortir.
Quelques minutes plus tard, après avoir jeté un second coup d’œil au dehors elle pris son sac et ses clefs et sortit de la chambre. En descendant les escaliers de l’hôtel, elle entendit des voix dans le hall du bâtiment, il s’agissait de deux chevalier de la Garde Sacrée qui questionnaient le propriétaire au sujet de vols qui s’était produis les nuits précédentes dans des magasins des rues adjacentes.
Kazumi accéléra le pas et se dépêcha de sortir mais un garde l’interpella :
- Excusez-moi mademoiselle …
- Ou..Oui ?
- N’auriez vous pas entendu parlez de cambriolages dans les parages ?
- Euh … non, désolé
- Ah, merci quand même
- De rien ^^’
Le chevalier retourna vers son collègue et la laissa tranquille à son plus grand soulagement, « Ouf, j’l’ais échappé belle cette fois -_-' »
Kazumi sortis de l’hôtel et se dirigea vers une rue marchande toute proche, elle longea les vitrines pour essayer de trouver quelque chose d’intéressant à l’intérieur mais ne vis rien qui en valait vraiment la peine. Elle décida d’aller voir dans les autres rues mais c’était toujours pareil, les rideaux baissé et la faible lumière des lanternes empêchaient de vraiment repérer des choses potentiellement intéressantes. Finalement Kazumi décida d’aller se changer les idées, ce soir n’était pas le bon, elle se dirigea vers un bar encore ouvert et rentra à l’intérieur.
Elle commanda 1 bière, puis 2, puis 3 et quand le barman décida qu’il valait mieux pour son établissement de garder en état le mobilier et les tympans de ses clients il la fit sortir de force. Kazumi, complètement bourré décida d’aller dans un autre bar, elle alla dans la rue voisine et rentra « A la Joyeuse Bière ».

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par le Dim 3 Déc - 8:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestgirl.spaces.live.com/
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 26 Nov - 4:56

"Sppppppiiiitttcchhhh.... !! Brong !"
La flèche se planta dans l'arbre. A quelques centimètres du centre.
Encore raté...

Le soleil commençait à se coucher, donnant une lueur orangée au ciel comme le coup de pinceau d'un peintre inattentif. De l'orée de la forêt, à l'ouest de Yunkai où était en ce moment même nos trois autres protagonistes, la Vallée de Sable s'étalait sur toute toute la longueur et à perte de vue. Les éclats des minéraux dans le sol brillaient seulement à cette heure-ci de la soirée. L'effet en était saisissant, limite troublant : on aurait pu croire à un immense tapis éclatant teinté de rouge par le coucher du soleil, d'où son nom de la Vallée de Sable.
Assis sur une souche, Cluss lissait le bois de son arc, tout en admirant cette beauté de la nature d'un air absent. Il réfléchissait à ses problèmes ; cela était devenu une habitude depuis bientôt quatre mois. Il assouplit le bois qui se tordit sans un grincement. Le jeune homme sourit : voilà qui était parfait ! Arc à l'épaule, Cluss reprit son chemin, sacoche pendant sur son flanc droit.

Ses sandales de cuir marron étaient couvertes de poussière ; le bas de sa cape noire n'était pas en meilleur état : sale et déchirée, bon à jeter au feu ; une 'jupe' grise foncé mais qui devait être noire en des temps moins récents trainaient jusqu'à ses chevilles ; un haut simple à manche longue, noire aussi, semblait être l'habit le mieux entretenu ; même son carquois était usé ! Drôles d'habits d'ailleurs... Pourtant, Cluss n'était sur les routes que depuis un peu plus d'un mois. Il ressemblait cependant fortement à un mercenaire avec ses rides, ses cheveux gras montés en queue de cheval, et ses vêtements dans un état pitoyable. Tout son physique laissait deviner un voyage désagréable et semé d'embûches, allant même à des fuites désespérées et des combats. Pas le temps de se reposer ni même de manger convenablement, d'où sa grosse perte de poids. C'est grâce à son expèrience acquise lors de son enfance et à diverses connaissances de longue date que Cluss a réussit à se sortir de situations dangereuses et n'est été blessé que superficiellement.

Des sabots s'entrechoquèrent au sol et un nuage de poussière apparut au loin. Il se rapprochait vite et les silhouettes des cavaliers furent bientôt distinct. Cluss releva les yeux et s'arrêta, sourcils froncés. En le voyant, les cavaliers ralentirent. L'un d'entre eux se détacha du groupe pour se diriger vers lui. Son cheval hennit de douleur aux coups de talons brusques de son maître. Les lèvres de Cluss se pincèrent alors, à la façon d'une vieille dame furieuse.
"Holà, étranger ! N'aurez-vous pas vu un couple de jeunes personnes, un homme très bizarre et une petite fille casse-pied ? Nous les recherchons depuis cet après-midi. Ils peuvent être potentiellement dangereux..
- Cela ne m'étonne pas que vous n'ayez rien trouver.
- Je vous demande pardon ?
demanda le chevalier visiblement un peu dur de la feuille.
- Je disais que vous devriez arrêter de lacérer les flancs de votre monture ainsi, elle va devenir méchante.
Mieux valait ne pas s'attirer les foudres de la garde dès son arrivée. Pas maintenant en tout cas...
- Ce ne sont pas vos affaires. Je traite mon cheval comme il me le souhaite.
Très bien, si vous voyez les deux énergumènes décrits, prévenez-nous."

Il pressa encore douleureusement les flancs du destrier, arrachant en même temps une grimace de douleur à Cluss, et rejoignit son groupe qui partit au sud, suivant l'orée de la forêt.
Le jeune homme insultait copieusement les gardes intèrieurement tout en continuant sa marche vers Yunkai.


~¤~



Les passants se bousculaient mutuellement, sans excuses, ce qui provoquaient quelques disputes ici et là.Heureusement vite calmés par les gardes, de façon brutal des fois. Les marchands criaient à tue-tête. C'était à se demander s'ils faisaient un concours entre-eux dont le but était de casser les tympans des clients le plus efficacement possible. L'air était lourd en plus, compressé par tant de monde, toi-même coincé entre deux bonhommes gros comme une marmite, puants la transpiration et dont leur stature imposante suffisait à te taire. Quelques mésaventures communs à la ville (par exemple, un saut d'eau usagée sur la tête) pouvaient t'arriver, ou encore une bande de gamins des rues qui te harcelaient jusqu'à ce que quelques piécettes tombent dans leurs mains agiles. En clair, la ville n'était pas des plus agréables.
Et c'est pour toutes ces raisons que Cluss passait le moins de temps possible dans ces gros bourgs où tu étais écrasé et étouffé sans le moindre scrupule. Mais là en l'occurence, il n'avait pas le choix. Il n'était pas pour autant inculte de ces zones d'amas de personnes.

Quittant les rues bruyantes pour d'autres plus discrètes, le jeune homme avançait vite, s'arrêtait soudain de temps à autre pour prendre une nouvelle direction. Il continua ainsi son manège jusqu'à ce qu'il fut absolument sûr qu'aucun pisteur n'était à ses trousses. Une fois rassuré donc, il reprit sa démarche calme et posé sans aucune hésitation. La nuit était présent depuis trois bonnes heures lorsqu'il arriva à sa destination : une auberge éclairée de partout mais calme bizarrement. La pancarte indiquait "A la Joyeuse Bière". De quoi attirer bon nombre de clients alcooliques. L'archer cacha son visage et son arc de sa cape puis rentra dans l'auberge, sa présence signalée par une petite clochette au teintement mélodieux. Le patron, assis derrière son comptoir, lui adressa un sourire goguenard et finit d'essuyer son verre avant de s'adresser à lui :
"Bonsoir jeune homme. Qu'est-c' que vous sert ?
- Une bonne rasade de jus de pomme.
Le propriétaire s'arrêta soudain de sourire et décrivit soudain plus en détails son interlocuteur. Il reprit son air habituel. Cela s'était passé en quelques secondes à peine, rien ne pouvait penser que quelque chose de louche se tramait dans cette auberge. Le patron le servit, tout en approchant un bout de pain chaud.
- Vous devriez manger, c'est la maison qui donne !
Cluss ne réagit pas, et mangea de bon appétit. Quelque chose de dur et souple attérit dans sa bouche. Lentement et le plus naturellement possible, il le retira. C'était un morceau de papier à présent mouillée qu'il déplia en douceur. Le jeune homme lut les quelques mots dessus et soupira, seule réponse.
- Je prendrais un repas chaud et une chambre pour une nuit aussi.
- Ok ! Vous payez maintenant ou demain matin ?"
Seul son regard menaçant fut donné comme réponse. L'homme n'avait pas besoin d'un traducteur et retourna dans sa cuisine en maugréant sur son auberge qui était lieu de rendez-vous louche alors qu'il était un marchand honnête. Il revint avec un repas tout chaud qu'il mit sur une table avec une clé. Cluss s'y dirigea avec son verre de jus de pomme et mangea en silence, toujours le visage caché. Le papier n'avait rien marqué de très intéressant à vrai dire et Cluss était déçu par celui qui devait le rejoindre ici. Il le savait méfiant, mais pas à ce point ! Les aliments de moyenne qualité filaient dans sa bouche et se faisaient avaler sans que le jeune homme est remarqué quelque chose. Il se coucherait tôt ce soir, pour pouvoir se lever à l'aube le lendemain. Heureusement, le prochain lieu de rendez-vous était tout près d'ici, dans Yunkai même. Ca s'avérera plus facile que le dernier lieu. Son repas terminé, il paya son repas et commanda une dernière fois une boisson, plus forte cette fois-ci. Il se leva pour monter dans sa chambre lorsqu'une silhouette rentra dans l'auberge vide de tous clients ne couchant pas ici. La curiosité de Cluss se ranima mais disparut vite : ce n'était qu'une gamine. Une gamine soûle par dessus le marché.

_________________


Dernière édition par le Sam 9 Déc - 6:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumi
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Quelque part avec mon MP3 sur les oreilles en train d'écouter ♫ Maria Taylor - Hitched! ♪
Loisirs : Toshop ♥
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 3 Déc - 7:15

La gamine bourrée que vit Cluss n’était autre que Kazumi, elle s’avança vers le bar et commanda au barman une bière. Il l’examina pécautieusement de bas en haut et lui demanda son age.
-Qu’est ce que ça peut te foutre mon age ? *Hic* Sert moi une bière c’est tout ! *Hic*
- Chère mademoiselle sachez que mon établissement n’a pas l’habitude de servir des bières à des mineures déjà complètement bourrées ! Répondit le barman sur un ton autoritaire et légèrement énervé, il en avait sûrement mare de tous ces ploucs qui se donnait des rendez-vous douteux par bouts de papier et de ceux qui arrivaient déjà complètement bourré et qui faisaient les marioles en donnant une mauvaise image de son établissement qui avait été, autre fois, fréquentable.
- Moi bourrée ? *Hic* Vous dites n’importe quoi je vais très très bien la preuve ! *Hic*. Et elle se dirigea vers Cluss et l’interpella. HEP ! TOI LA BAS !
Cluss se retourna, il n’avait pas l’habitude que des gens bourré qu’il ne connaissait pas lui parle, ou plutôt lui beugle à travers une pièce.
- Dis moi toi la famelette, est-ce que j’ais l’air bourré ?*Hic* Parce que cet imbécile de barman dis le contraire ! *Hic* …

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par le Dim 10 Déc - 5:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestgirl.spaces.live.com/
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Dim 3 Déc - 7:56

Je réserve ensuite ;)

RESERVATION ANNULE POUR CAUSE DE BLOKAGE TECHNIQUE, NOUS VOUS PRIONS DE NOUS EXCUSER POUR LE DERANGEMENT OCCASIONNE.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mer 10 Jan - 10:45

Désolé mais là, il le faut, ta réservation a été voté comme annulé par a majorité des gens du le temps qu'elle a duré




Lors du dernier coup de scalpel, en l’occurrence sur son genou, Nazariy avait les phalanges douloureuses à force de serrer les poings, la lèvre coupée à se l’être mordue à 2 reprises, des sueurs froides le long du dos, et les nerfs saturés par la douleur.
Hadel sembla moins soulagée que lui quand elle se redressa et s’étira.
- Bon, je ne vais pas insister, cette plaie là ne partira pas non plus.
- Je crois que je ne vais pas t’en vouloir si tu arrêtes de toute manière. Dit-il d’une voix un peu pâteuse souligné par un faible sourire.
- Moué, enfin il y en a quand même 4 qui n’ont pas réussi à guérir, une sur l’avant-bras, une dans le cou, une sur le genou, et une petite dans le dos.
- Et ça vient de quoi ?
- Soit tu t’es fais ça très peu de temps après la séance précédente et donc les plaies sont très vieilles pour pouvoir être retirées, soit elles sont trop profonde.
Il regarda celle de l’avant-bras en question.
- Si je m’en souvenais je pourrais te le dire.
Le fille-chat secoua la tête avec résignation et soupira.
- Tu es un cas désespéré mon pauvre. Bon, à part ça tu as faim ?
- Tu ne m’as pas déjà demandé ça dans la nuit ?
- Si mais c’était il y des heures, le soleil est levé depuis peu de temps donc je conçois que tu puisses avoir encore envie de manger.
- Oh non, ça ira comme ça, merci.
La bouillie compact faite d’avoine et de miel qu’elle lui avait servit vers le milieu de la nuit le nourrirait encore probablement bien au-delà du déjeuner … Et puis imaginer devoir en remanger lui donnait des frissons.
- Tu es sûr ?
- Oui oui ^^’
- Bon ok.
Elle se laissa tomber sur une chaise, apparemment fatigué de sa nuit blanche.
- Faudrait que j’aille faire une tour aux thermes – dit-elle comme lui faisant partager sa réflexion – donc si tu veux dormir pendant ce temps là, te gène pas.
- Oh ça ira, ne t’inquiète pas, je ne vais pas te prendre plus de temps que ça, laisse moi deux minutes pour me lever …
Son ventre le trahit soudain en se mettant à gargouiller, non pas de faim mais de digestion, sauf que Hadel ne fit pas de distinction et posa ses mains sur ses hanches.
- Ton ventre gargouille, tu me dis que tu n’as pas faim et après une nuit blanche tu n’es pas fatigué ? Dis tout de suite que tu ne veux pas rester, ça sera plus simple.
- Je ne veux pas rester.
Les yeux d’Hadel s’agrandirent et stupeur, colère, et une pointe de peine s’y mêlèrent, aussi ajouta t’il :
- Non pas que ta compagnie me soit désagréable, mais je n’ai pas un énorme besoin de sommeil, et puis je ne veux pas m’imposer ici, tu as du travail je suppose, et comme disent les humains ‘Le temps c’est de l’argent’. En plus si je dors ici, ça veut dire que tu devras attendre que je me réveille pour le faire et puis … je ne vais pas coucher ici, ce n’est pas … je n’appartiens pas ce lieu disons.
Elle hocha la tête d’un coup sec et se releva pour aller déverrouiller la porte mais s’interrompit en voyant qu’il allait se rhabiller.
- Tu vas te tacher. Il te reste encore un peu de sang séché et de paumade cicatrisante sur le corps.
Il haussa les épaules.
- Je vais quand même m’habiller pour sortir je pense, il fait un peu frais de bon matin et puis c’est du noir, cela ne risque rien. Mais je passerais aux thermes pour me laver correctement avant de remettre ma tunique alors ^^
Elle s’effaça pour le laisser sortir et lui demanda, arrivé sur le seuil :
- Qu’est-ce que va faire maintenant ?
- Me laver.
- Crétin.
Il soupira.
- Je vais essayer de retrouver une chose qui me tient à cœur je pense …
- Nazariy.
Son ton était solanelle.
- Oui ?
- Sois prudent. C’est peut-être ton mode de vie mais tu n’es pas immortel.
- Je sais. Je m’en suis bien rappelé cette nuit. Ne t’inquiète pas pour moi.
Il voulut se retirer mais elle le retint par le bras, dardant sur lui ses prunelles noisette aux reflets d’or, avant de laisser planer un silence.
- Reviens dans 2 an et demi d’accord, pas plus long, sinon il risquerait d’y avoir des problèmes …
Le jeune homme hocha la tête en assentiment puis se recula, dénouant l’étreinte en douceur, avant que cela ne dégénère … une situation où elle le prenait dans ses bras n’avait pas lieu d’être …
- Prends soin de toi aussi. Trouve toi un homme bien.
Il sentit qu’elle le suivait des yeux tandis qu’il tourna au coin de la rue.


En passant devant la vitrine d’une boutique qui ouvrirait seulement dans quelques heures, il s’étonna de son apparence : pas étonnant qu’Hadel avait insisté pour qu’il dorme, avec ses cheveux en bataille, son regard éteint et ses traits crispés, on voyait clairement qu’il n’avait pas fermé l’œil de la nuit.
En plus il avait mal boutonné sa chemise …

Sur le dallage grossier d’un quartier un peu plus aisé que celui dont il provenait, ses pas résonnaient bizarrement. Mais il ne s’en préoccupait pas vraiment, surtout que c’était d’un inintérêt total et qu’il était préoccupé par autre chose : comment retrouver une seule personne sur toute la Terre avec pour seule description celle de son physique ?
Lancé dans une chaîne de réfléxion et d’hypothèses plus farfelue les unes que les autres – allant jusqu’à prendre l’apparence de la personne en question pour pouvoir obtenir des informations – il arriva devant les thermes.
Sauf qu’elles n’étaient pas ouvertes et ne le serait pas avant plusieurs heures, ça, Hadel avait oublié de le lui préciser sûrement en guise de vengeance mesquine …
Dans un soupir Nazariy se dirigea vers la rivière proche et nécessaire pour fournir la matière première au bâtiment, descendit quelques marches de pierre et s’assit sur le ponton de bois, les jambes pendante près de l’onde, les yeux posés sur celle-ci.
La mixture de révélation faisant toujours effet, il ne pouvait pas encore se transformer et se résigna donc à attendre maintenant que la petite trappe à sa droite s’ouvre pour lui montrer qu’il pourrait aller se donner dans les thermes une meilleure mine et une allure plus éloigné de celle d’un épouvantail.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Kazumi
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Quelque part avec mon MP3 sur les oreilles en train d'écouter ♫ Maria Taylor - Hitched! ♪
Loisirs : Toshop ♥
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Ven 12 Jan - 11:55

Au même moment Kazumi fut réveillé par la lumière du soleil, perçant à travers les rideaux de sa chambre d’hôtel. Elle mis du temps à se souvenir de comment elle était arrivé là et ce qui c’était passé la veille, mais la mémoire lui revint peu à peu. Après avoir ingurgité plus d’alcool que tout être humain normalement constitué ne pouvais emmagasiné, elle avait atterrit dans un bar ou elle avait traité de femmelette un client accoutré bizarrement après que le patron lui ait dit qu’elle avait trop but et qu’elle ne devait pas être majeure – Ce qui était vrai d’ailleurs. Ce qui c’était passé ensuite ne lui revint pas, elle avait beau chercher dans tous les recoins de sa tête c’était le néant.
Pour se changer les idées Kazumi décida d’aller prendre son petit déjeuner et de faire une petite ballade en ville ensuite. Une fois son repas bien au chaud dans son estomac, elle sortis de l’hôtel et commença à arpenter les rues de la ville, c’est alors qu’elle fis la connaissance d’une jeune fille qui avais l’air assez speed, vus à l’allure à laquelle elle l’avait percuté au tournant d’une rue …

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestgirl.spaces.live.com/
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Sam 13 Jan - 8:48

Je sais que tu veux faire un truc avec Erma, mais je coupe comme même !

_____________



Que la gamine parle comme ça au barman n'était en rien génant, ni étonnant, mais qu'elle lui parle à lui, Cluss, ainsi le mit en colère. Et le surprit : son accoutrement ne donnait pas envie d'engager la conversation, soûle ou non. Ses yeux se rétractèrent. Cette gamin lui faisait un peu pitié, mais le sentiment disparut aussi vite qu'il était venu. Clusss s'érigea un masque d'impassibilité, et but sa bière, prenant le soin de faire attendre la jeune fille. Le goût de l'alcool lui sembl amer et fade, pour une raison qu'il le dépassait. Enfin, l'étranger posa sans un bruit sa chope et regarda, ou plutôt transperça de son regard celui vitreux de la gamine. Celle-ci sursauta légèremment, sans doute étonnée ou mal à l'aise, Cluss ne saurait su le dire vu qu'aucun sentiment ne brillait dans ses yeux. La fillette, même sôlue, n'était pas quelqu'un qui se laissait faire. Le jeune homme fit un sourire en coin :
"Je suis d'accord avec le barman petite. Tu devrais rntrer chez toi, tes parents vont s'inquièter."
Bien sur, Cluss ne doutait pas un seul instant que l'attitude de l'adolescente signifiait bien qu'elle savait - et n'avait peut-être pas le choix - se débrouiller seule. Juste qu'il pensait que jouer le rôle d'un inconnu prévenant et effacé éveillerait moins les soupçons.

Il n'y avait plus que le barman, la gamine et lui à présent. L'homme semblait mal : il suait continuellement et jetait des regards inquiets aux deux autres personnes puis à la porte, comme s'il avait peur qu'un monstre rentre dans son auberge. Ou comme s'il attendait quelqu'un, pensa subitemment Cluss. Il devait partir de l'auberge, tant pis pour son bain et sa chambre. Il se leva brusquement, la chaise tomba par terre, paya sa bière avant de se tourner vers la gamine. Elle affichait un air perplexe et colèreux : la petite demoiselle n'aimait pas l'impolitesse visiblement.... Voyant que son client partait, le barman essaya de le retenir :
"Vous partez ?! Et votre chambre, messire ?
- Je ne vais pas passer la nuit ici tout coup fait, je me suis souvenu que quelqu'un m'attendait.
- Aussi tard ? Vous pouvez attendre le matin..."

Il tordait ses doigts, son oeil gauche clignant nerveusement. Cet homme ne savait pas cacher ses émotions et il puait. Une odeur de transpiration et de peur. Ses doutes confirmés, il se dirigea vers la porte. Le patron essayait de boucher le passage mais fut repoussé sans ménagement par son client. L'air frais de la nuit contestait avec la chaleur de l'auberge. Capuche sur la tête, tel une ombre, l'étranger se faufila dans les rues vides, le bruit de ses pas résonnèrent étrangement sur les dalles de pierre. La ville était paisible, presque attachante, contrastant fortement avec la journée étouffante et bruyante. Cela recommencerait bien sur peu avant l'aube, et la route continuera alors dans la cité. Mais Cluss ne s'en soucierait plus car il serait loin alors. A son soulagement. Les lumières s'éteignaient dans les ruelles peu importantes que le jeune homme empruntèrent, préférant la confiante obscurité à la indiscrète lumière. Dans sa panique, il n'avait pas eu l'initiative de savoir si on le suivait : une fine et petite ombre, vacillante, le suivait à distance, se cachant derrière des pans de mur ou de tas de déchets lorsque le jeune homme hésitait sur sa route. Pus de deux heures après son départ de l'auberge, il ralentit l'allure pour reprendre son souffle. Il était dans une petite cour seulement éclairée par le quart de lune. L'autre lieu de rendez-vous se situait dans les mètres alentours et Cluss espèrait fortement qu'il rencontrerait enfin sa source personnellement et non encore un de ses pions. Le jeu de piste l'iritait au plus haut à présent et sa mission était loin d'être terminé, d'autant plus que le temps ne jouait pas en sa faveur. Tout à ses pensées sombres, le miaulement furieux d'un chat errant le ramena à la réalité. Une lourde réalité. Quelqu'un le suivait et sans doute de puis longtemps. Quest-ce qu'il devait faire ? Son arc bien caché dans sa cape servait plus pour la chasse que pour tuer un homme. Cluss n'avait tué que rarement et seulement quand les solutions imaginés n'étaient plus possible. Et à chaque fois, il hésitait, pesait le pour et le contre, réfléchissait aux solutions qui pourraient lui éviter ce geste.
La silhouette se rapprocha, et un jeu d'ombre et de lumière fit croire à Cluss qu'ils étaient plusieurs. Mais une ombre en particulière, petite et à la démarche anarchaique, rapella quelqu'un au jeune homme. Sa main frolait son arc au moment où le visage de la gamine de l'auberge lui revint au mémoire et, comme pour le rendre coupable, la lune éclaira son poursuivant. Il avait faillit tuer une jeune fille. Cette persepctive lui donnait la nausée. Comment avait-il pu perdre son sang froid ainsi ?!! Quel idiot ! Il aurait eu le meurtre d'un innoncent sur les bras si la lumière opaque de la lune ne l'avait pas aidé. Aider ou jouer de lui ?
"Hep, toi ! Pourquoi t'es partit aussi vite ?"
Le jeune homme répondit pas et se mordant la lèvre, se détourna. Sauf que la fille était têtue dans son genre : elle le rattrapa et lui prit le bras fermement.
"Tu pourrais répondre quand je te parle !
- Rentre chez toi.
- T'es un marrant ! J'ai pas d'che'moi ! Suis à l'hôtel, par là-bas..."

D'un geste, elle désigna l'est et s'accrocha à Cluss comme d'une sangsue. Trop têtue celle-ci !!
"Alors ? Tu m'réponds ?"
Pour toute réponse, Cluss l'assomma en s'excusant. La fillette dans ses bras, il alla à la direction de l'hôtel en question. Là, il la donna à une serveuse qui la conduit dans sa chambre. A son retour pour remercier le jeune homme, la serveuse vit qu'il était déjà partit. Dommage, se dit-elle, il était mignon malgré ses vêtements sales...


Nazariy attendait que les thermes ouvrent, près de la rivière. L'aube était déjà levé. Cluss avait profité des quelques heures pour dormir un peu. Il s'était d'abord dirigé vers l'autre lieu de rendez-vous avant de décider d'aller trouver un endroit tranquille pour se reposer. Il vallait mieux ne pas rentrer dans une auberge, premièremment parce que la majorité était fermé pour la nuit, mais surtout de peur de se faire découvrir. La rivière s'était alors dressé devant lui, comme si elle n'attendait qu'il vienne dormir sur ses rives. En la longeant, il remarqua un pont. Endroit idéal pour se cacher, si on restait en dessous. Des bruits de pas en haut l'avaient réveillés, puis ensuite la lumière du jour le fit se lever. Toujours caché en dessous du pont, il enleva sa tunique et se lava. Une douleur transperça son épaule gauche. Du sang séché mais encore coulant sur les doigts du jeune homme l'avertit que sa blessure datant de deux semaines s'étaient réouverte. C'était bien le moment tiens ! Il l'avait négligé au début avant de vraiment s'en occuper, mais peut-être qu'avoir porté la gamine dans ses bras avait déchiré les fils.
"Saleté..." grogna-t-il en plongeant dans l'eau glacée, emportant un filet de sang avec elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Lun 15 Jan - 11:23

Après un long bâillement au cours duquel il en profita pour s’étirer, Nazariy se leva et, récupérant sa unique posé sur le ponton en même temps, commença à s’éloigner, histoire de se dégourdir un peu les jambes. Il allait s’endormir si il restait là à réfléchir, penser et ressasser des souvenirs … et si Hadel le trouvait dans cette position au cas où elle viendrait aux thermes, il terminerait sûrement son existence sous forme de bouillie …
Son vêtement sur l’épaule, il fit alla vérifier que les thermes n’étaient toujours pas ouvertes, chose qui fut confirmé à son grand regret, et marcha un peu le long de la rivière jusqu’à ce qu’il aperçoive un jeune homme en train de s’y baigner.
Vêtu du plus simple appareil du à sa baignade, il avait l’air plongé dans de longues réflexions et ne vit pas le morpheur. Profitant de cela, Nazariy se changea d’apparence … ou tout de moins il essaya, sentant les sensations lui indiquant que le changement s’opérait mais se rendit compte avec agacement que la satané potion de révélation faisait toujours effet et lui interdisait donc encore de se transformer.
C’est donc au naturel et avec un léger sentiment de vulnérabilité qu’il l’interpela :
- Ce n’est pas pour vous déranger jeune homme mais les eaux de la Gulerne sont pleines de petits poissons assez toxiques ainsi que de crabes cachés dans la vase dont les pinces sont assez puissantes pour vous casser le pied. Si vous avez le temps, attendez plutôt que les termes ouvrent, il y a aussi des bassins d’eau froide si ma mémoire est bonne …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Mer 17 Jan - 13:31

Sonné par la violence avec laquelle Selma avait percuté la piétonne d’en face, elle mit quelques secondes a retrouver tous ses sens et a se relever …
Même pas besoin de chercher ce qu’elle faisait dans la rue a cet heure, elle était sûrement sortie à l’aube de l’auberge pour ne pas payer … Enfin bref, le résultat était là, se lever tôt, donc marcher pas réveiller et foncer dans les passants … du Selma tout craché !
La jeune personne qu’elle avait percutée devait sûrement tourner autour des mêmes ages qu’elle. Elle lui tendit la main pour l’aider à se relever, histoire de ne pas avoir l’aire encore plus barbare …

-Désolé,je regardait pas ou j’allait en fait, besoin d’aide ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumi
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
C'est la fête au villaaaaaaaaaaage ♫♪
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Quelque part avec mon MP3 sur les oreilles en train d'écouter ♫ Maria Taylor - Hitched! ♪
Loisirs : Toshop ♥
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Jeu 18 Jan - 10:07

- Nan merci, ça ira ^^ j’ai la tête dur =P. Répondit Kazumi.
Malgré sa ‘Tête dur’ Kazumi mis quelques instant pour ce remettre de la collision et épousseter sa robe couleur émeraude qui aurait bien eu besoin d’être lavée. Curieuse dans savoir plus sur la fille qui venait de la percuter elle lui demanda son nom, et celle-ci répondit avec un grand sourire :
- Je m’appelle Selma et toi ? =)
- Moi c’est Kazumi mais mes amis m’appellent Kazu ^^ Dis moi, pourquoi est-ce que tu cours comme ça dans les rues ?? Quelqu’un te pourchasse ? Oo
- Ah ! Euh nan personne ne me pourchasse, j’aime bien faire un petit footing à l’aube c’est pour ça ^^’ répondit Selma un peu gênée, elle n’allez quand même pas dire qu’elle fuyait un hôtel pour ne pas payer la chambre !
Juste après que Selma lui ai répondu son visage vira au blanc, puis au rouge. Et Kazumi l’entendit murmurer quelques chose comme ‘pervers des bois’ mais elle n’eu pas le temps de lui demander quoique se soit car elle entendit une voix d’homme derrière elle et lorsqu’elle se retourna elle découvrit un garde royale qui n’avait pas l’air très sympathique et qui semblait les interpeller. C’est alors que Selma lui attrapa le bras et se mit à courir le plus loin possible de l’angle de rue où se trouvait le garde qui n’avait visiblement pas eu le temps de réagir.
Une fois que Selma jugea avoir parcouru assez de rues et ruelles elle s’arrêta enfin et repris son souffle. Kazumi, elle aussi essoufflée pris quand même le temps de lui demander pourquoi est-ce qu’elle avait fuit. Et Selma lui répondit d’une respiration visiblement difficile que c’était un pervers auquel elle avait déjà échappé grâce à un garçon qui l’avait aidé à fuir vers Yunkai.
Quelques minutes plus tard, après avoir déambulé dans plusieurs rues en attendant que leurs respirations redeviennent à la normal, les deux jeunes filles s’arrêtèrent devant un bar.
- Ca te dirais de boire un verre ? demanda Kazumi assoiffé.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestgirl.spaces.live.com/
Selma
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
Une seule solution.. MANIFESTATION !!
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Sam 20 Jan - 6:52

- Ah bah je peux pas refusé une proposition comme ça !

Les deux jeunes filles entrèrent dans le bar, puis trouvant une table libre dans un coin de la grande pièce, elles allèrent s’y installer. Positionné a coté de la fenêtre donnant sur la rue de laquelle elles venaient, elle pouvait apercevoir les quelques soldats faisait des allés retours interminables, plutôt coriaces ceux la !

- Pourquoi ils te suivent ? S’intriguait Kazumi.
- Oh heu ... en faite ils croivent que j’ai fait quelque chose de mal mais ils se trompent de personne … donc je vais pas me laisser faire quand même !

De si bonne heure, on pouvait s’étonner de voir autant de pocherons s’enfiler des verres d’alcool en continue …Quoi que les deux jeunes filles était plutôt mal placées pour critiquer ce genre de comportement était donné leurs ages !

- Tu veux boire quoi ? Demanda Selma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cluss
I'm so emo :B
I'm so emo :B
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Ven 26 Jan - 11:07

La blessure de Cluss le faisait souffrir mais il n'en montra rien. Juste quelques gouttes de sueur malgré la fraicheur du matin et une fièvre grandissante qui lui faisait tourner la tête témoignaient de son état. Mais vu de l'extèrieur, tout semblait normal, une pointe de stress et des rides de fartigue tout au plus. Du sang perla encore dans sa main gauche, lui arrachant un grognement. Heureusement qu'il n'avait pas peur du sang.... (- _ - ")

Une vois masculine l'interrompit dans sa toilette. Il se retourna vivement en portant une main à son dos pour attraper son arc... pour constater ensuite qu'il l'avait laissé sur la rive. Il jura tout bas : quel idiot ! Se laisser avoir comme un débutant.... Il en pleurerait presque de rage. Heureusement, l'inconnu était juste un passant, sans doute avec l'idée d'aller aux thermes vu la serviette sur son épaule. Plutôt séduisant jeune homme avec ses cheveux noirs attachés sur sa nuque. Un air doux s'affichait sur son visage. Des souvenirs revinrent déborder Cluss qui les chassa aussitôt. Pas maintenant, pas ici, devant cet étranger. Une irritation inhabituel chez notre cher Cluss le gagna et ce fut avec réticence qu'il s'adressa à l'inconnu :
"Je vous remercie de votre attention mais je préfère me baigner seul et tranquillement."

Une grimace. Un éclair de douleur dans son épaule. Qu'est-ce qui se passait ? Cluss ne le savait pas mais la fatigue de la route, sa malnutrition et ses blessures guéris à la va-vite lui retombaient dessus d'un seul coup et la fièvre naissante atteignait à ce moment-là son apogée. Son corps brûlait de l'intèrieur et de l'extèrieur, tellement qu'il croyait que l'eau autour de lui était en train de bouillir. Il nagea péniblement jusqu'à la rive et enfila son pantalon, puis sa tunique. Tandis qu'il enfilait ses chausses, il sentit quelque chose d'humide dans son dos. Allons bon, qu'est-ce que c'est encore ?! se demanda le jeune homme. Il pensa d'abord à de l'eau, puisqu'il ne s'était pas séché, puis la vérité lui sauta aux yeux quand il étala sa chemise devant lui : une grosse marque écarlate. Le blessure était maintenant grande ouverte et il fallait des soins de toute urgence.
"Et merde... pourquoi maintenant ?!" murmura-t-il avant de s'affaisser légèremment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazariy
Je suis à coté d'un con ↑
Je suis à coté d'un con ↑
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29
Localisation : Sous les étoiles
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   Ven 26 Jan - 14:19

Un sourcil froncé, Nazariy regarda les manœuvres de l’inconnu pour à la fois cacher sa blessure, contenir la douleur et nager. C’est sûr que faire les 3 en mêmes temps ne devait pas être simple dans ces conditions quoiqu'il le masquait plutôt bien …
Se massant la nuque pour la décrisper d’une crampe soudaine du à la fatigue, il laissa échapper un soupir :
- Quoique finalement ce ne sont pas les poissons qui risquent de vous abattre mais probablement l’hémo …
Il s’interrompit et 6 changements d’apparence se produisirent successivement, passant à la jouvencelle par le guerrier, le vieillard, un elfe sylvain, une femme bien en chaire pour terminer par un jeune adolescent aux cheveux gris et yeux rouges portant le robe écarlate et or des religieux.
Une libération cet arrêt du révélateur. Il avait eut l’impression qu’une rivière venait enfin de briser son barrage, du à la suite soudaine qui s’était réalisé à cause de toutes les apparences qu’il avait tenté de prendre auparavant.
Ouvrant et refermant à 2 reprises la main du religieux qu’il représentait désormais, il souriait d’un air satisfait quand il se souvint soudain qu’il n’avait pas terminé sa phrase.
- Ah oui excusez-moi, je disais que c’est plus l’hémorragie que les poissons qui vous tueront finalement … si vous voulez mettre votre orgueil et votre méfiance de côté pour survivre, je veux bien faire ce qui est en mon pouvoir pour vous aider.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Chapitre 1 ~ 2 gars, 2 filles ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2 gars, 2 filles
» THÉODORE ET SES 13 FANTÔMES (Tome 2) de Claude Carré
» Lecture de groupe « Autant en emporte le vent », semaine 1 : chapitres 1 à 7
» Un Gars, une Filles
» Chapitre 492

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roman On-line de Kaiga Manga Migoto :: Résumés et chapitres terminés :: Chapitres terminés-
Sauter vers: